Message du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

Kofi Annan

Les participants à la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l’information, tenue à Tunis du 13 au 15 novembre 2005, m’ont invité à convoquer un nouveau forum permettant un dialogue sur les politiques à suivre entre les multiples parties prenantes, appelé Forum sur la gouvernance de l’Internet. Ils m’ont demandé de convoquer ce forum au deuxième trimestre 2006 au plus tard et de m’acquitter de cette tâche selon une approche ouverte et non exclusive.

Le Gouvernement grec a offert généreusement d’accueillir la première réunion du Forum et proposé qu’elle se tienne à Athènes du 30 octobre au 2 novembre 2006.

J’ai demandé à mon Conseiller spécial pour la gouvernance de l’Internet, M. Nitin Desai, de m’aider à convoquer le Forum et j’ai constitué un petit secrétariat à Genève à l’appui de ce processus. Deux séries de consultations ouvertes à toutes les parties prenantes, tenues à Genève les 16 et 17 février et le 19 mai, ont contribué à faire comprendre à tous les modalités et le contenu de la première réunion du Forum. J’ai également nommé un groupe consultatif qui a pour tâche de m’aider à préparer cette réunion.

Le Groupe consultatif s’est réuni à Genève les 22 et 23 mai 2006 et a formulé des recommandations au sujet de l’ordre du jour et du programme ainsi que de la structure et des modalités de la première réunion du Forum, à Athènes.

Le Forum traitant de l’Internet, il est approprié de recourir aux moyens de communication électroniques pour en convoquer la réunion inaugurale. Dans le document intitulé « Agenda de Tunis pour la société de l’information » qu’il a adopté, le Sommet mondial sur la société de l’information m’a demandé d’inviter toutes les parties prenantes et les parties concernées à participer à la réunion inaugurale du Forum. J’ai donc le plaisir de me servir de la Toile pour inviter toutes les parties prenantes -- gouvernements, secteur privé et société civile, dont les milieux universitaires et techniques -- à participer à la première réunion du Forum à Athènes, qui aura pour thème général « La gouvernance de l’Internet au service du développement », et dont l’ordre du jour s’articulera autour des grands thèmes ci-après :

  • Ouverture -- liberté d’expression, libre circulation de l’information, des idées et des connaissances;
  • Sécurité -- instaurer la confiance grâce à la collaboration;
  • Diversité -- promouvoir le multilinguisme et le contenu local;
  • Accès -- raccordement à l’Internet : politiques et coût.

Pour chacun de ces thèmes, le renforcement des capacités constituera une priorité.

La séance sera ouverte à toutes les entités accréditées auprès du Sommet mondial sur la société de l’information. Les autres institutions et personnes ayant des compétences et une expérience démontrées des questions liées à la gouvernance de l’Internet peuvent également demander à y participer.

Bien que créé depuis peu de temps, l’Internet est devenu l’agent de changements considérables, voire révolutionnaires, et constitue peut-être actuellement l’un des plus grands instruments de progrès. Il aide merveilleusement à promouvoir et défendre les libertés et à accéder à l’information et aux connaissances. Le Sommet mondial sur la société de l’information a marqué le début d’un dialogue entre deux cultures : la culture des entités non gouvernementales qui se servent de l’Internet et ont pour tradition de prendre leurs décisions de manière informelle, de la base vers le sommet; et celle, plus formelle et structurée, des gouvernements et des organisations intergouvernementales. Je formule l’espoir que le Forum sur la gouvernance permettra d’approfondir ce dialogue et contribuera à faire mieux comprendre comment il est possible d’exploiter pleinement le potentiel qu’Internet offre à tous de par le monde.

(Signé) Kofi A. Annan